Conclusion

Pour finir, l’adrénaline est une substance naturelle provoquant de nombreux effets sur l’organisme. Deux catégories sont à détacher :

 

- A court terme et à l’échelle macroscopique, les effets permettent à l’organisme d’accomplir certaines actions (notamment physiques) hors norme par rapport au sujet non exposé.

Par exemple, une personne soumise à la peur réagira plus rapidement, plus intensément. L’adrénaline sera le facteur permettant une amplitude d’action plus forte.

 

- A long terme, toujours à l’échelle macroscopique, cette hormone peut entraîner des complications importantes et des maladies graves.

Par exemple, une personne stressée soumis fréquemment à des impulsions dûes à l’adrénaline aura plus de chances de contracter un cancer.

 

L’épinéphrine n’est pas la seule hormone provoquant de tels symptômes mais elle reste la principale cause de ces événements internes.On peut aussi conclure que ces "fameuses poussés d'adrénaline" qui nous stimulent lors de moments intenses et particuliers peuvent aussi, principalement si elles se multiplient, entrainer de multiples troubles physiques mais aussi psychologiques.

8 votes. Moyenne 2.63 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site